Faire ça sans eau!

Publié le par Vivre Debout

Mes toilettes sèches
et moi

«Vis légèrement, n’outrage ni l’air, ni l’eau ni la terre

- Pierre Rabhi -

Même si l'on a cœur de vivre debout, il y a, quand même, des moments où il faut bien s'asseoir, ou bien alors s'accroupir...

 

C'est là que de passer du water au Où?-A-terre! (oua-terre ou ouaterre) s'avère un moment fort de l'existence...


La théorie est excellente et l'on commence à bien la connaître…, mais lorsqu’il s’agit de passer à la pratique…, c’est un autre sport!



                                Image du  passé...


Les arguments pour changer on les connaît bien: 1/3 de la consommation d’eau annuelle d’une famille passe dans la chasse d’eau… c’est coûteux et, surtout, ce n’est pas du tout écologique… Quelle est cette "drôle d’idée" de faire ses besoins … dans l’eau?

Beaucoup vous expliqueront que c’est … culturel! En attendant, relié au «tout à l’égoût», «tout» ça va se fourrer dans les nauséabondes «stations d’épuration»

Question adressée à votre intuition la plus profonde: Connaissant le phénomène de la «mémoire de l’eau» (voir Benvéniste et Emoto), est-il normal de souiller de l’eau pure avec des excréments?

Oui, je sais ce que va dire votre intellect, mais ce que votre intellect dit ne m’intéresse pas. L’Intuition, c’est, comme l'avait déjà fait remarquer le Christ, oui ou non.

L’écologie dans les livres c’est bien; l’écologie dans son «petit coin» personnel c’est mieux! Allez, si vous venez me voir, je vous montrerai mes toilettes sèches encore dites "à litière" (comme pour les minous!) … pour de vrai!

Alors, coup de baguette magique!, et, après substitution au même emplacement, voilà le travail!:



Image du   présent ...


Pour cela, tant qu'à faire, un beau meuble!:



artisanalementconfectionné...

Avec son ovale oviforme...

artistiquement découpé...


et, bien sûr ...


sa trappe ...




à sciure!


Alors, plutôt que dans l'eau, sur une "litière" de sciure ou de divers broyats végétaux, c'est beaucoup mieux!

Deux louches par dessus tout ça et l'on n'en parle plus.

En plus, cela neutralise l'ammoniaque, de sorte que l'on ne sent rien!

Pour les odeurs, une règle, toutefois: Ne pas séparer le liquide et le solide!


Tout cela, en plus, fait, au bout d’un an de compostage (cela chauffe dur dedans!), surtout si vous y ajoutez du basalte, du très bon compost pour votre jardin…

Et cela marche encore mieux si, selon la méthode Boucher, la paille qui, lors du compostage, est utilisée est "pré-activée", c'est-à-dire ... arrosée et piétinée!

En fonction de la Loi de la Compensation (Il faut donner pour recevoir!), et sans passer par l'eau, cela fera un magnifique cadeau de remerciement à la Terre-mère!

En outre, une autre Loi de la Nature, autrement brisée en cas d'épandage des déjections dans les stations d'épuration, est ainsi satisfaite: La Loi du Cycle!

Retourne à la terre, afin de l'engraisser, ce qui doit y retourner.

Et, dans ce cycle, la matière recyclée resservira à la croissance de nouveaux végétaux...

Tout est cycle dans la Création matérielle...




Publié dans Combats écologiques

Commenter cet article

JérÎme 28/05/2006 12:14

Un seul mot : Bravo !A quand le même système pour des locataires ?