Sauvons la Bio-diversité végétale!

Publié le par Vivre Debout


Kokopelli: La biodiversité au tribunal!


Beaucoup de jardiniers aux mains vertes connaissent et apprécient l'association Kokopelli, qui œuvre contre l'appauvrissement et l'uniformisation des variétés de fruits et légumes en produisant et distribuant 2500 variétés de semences dont 600 variétés de tomates, 400 variétés de piments doux et forts, plus de 50 variétés d’aubergines, 200 variétés de courges, 80 variétés de melons, 130 variétés de laitues...

Une initiative qui déplaît à d'autres (notamment "Baumaux"), puisque Kokopelli se trouve aujourd'hui attaquée en justice!


L'association Kokopelli a décidé de répondre aux accusations qui lui sont portées par l'élaboration d'une pétition intitulée "Libérons les Semences", dont voici le texte:

"La semence, essence même de la vie, est aujourd’hui menacée. 12 000 ans de construction collective patiente et réfléchie ont abouti à la création d’un patrimoine végétal, technique et culturel inestimable, commun à toute l’humanité. Cet héritage court aujourd’hui le risque d’être confisqué par une infime minorité.

L’aliénation de la semence par l’agro-industrie, constitue un danger sans précédent pour l’avenir : l’indépendance alimentaire et la santé des peuples. Les vendeurs de pesticides bricolent dans leurs laboratoires des chimères génétiquement modifiées, qu’ils osent appeler semences, générant des plantes dépendantes entraînant une régression technique pour les paysans, les jardiniers et les amateurs.

Les lobbys, aidés par l'Etat, pour obtenir le monopole de ce qui appartient à tous, veulent supprimer le droit inaliénable de chacun de ressemer sa récolte. Les sélections de terroir garantissent des plantes saines et savoureuses. La semence industrielle est malade, elle ne peut vivre sans pesticides, engrais chimiques ou manipulations génétiques. Polluante pour l’environnement, elle est le point de départ de la mal-bouffe. Comme les générations qui nous ont précédés, nous avons le devoir de transmettre à nos successeurs, la possibilité d’orienter et de choisir leur avenir.

- Conscient que le maintien de la biodiversité est facteur de sécurité, d’indépendance alimentaire et de nourritures abondantes pour demain,

- Conscient que la semence est un bien commun à tous les peuples,

- Je demande que la loi AFFIRME le droit inaliénable de toute personne de cultiver, semer, multiplier, acheter, échanger, offrir, céder, transmettre, tout végétal (graine, bouture, plant, tubercule, etc.) sans restriction légale d'aucune sorte.

- Je revendique le droit de me procurer et de consommer librement la nourriture issue du produit des semences de population, de pays, de famille, dites anciennes: toutes, graines de vie.

En signant cette pétition, je défends ma liberté, un patrimoine et permets, avec l’association Kokopelli, la transmission de la biodiversité et de la fertilité aux générations futures."


A signer d'urgence en ligne via le site de l'association Kokopelli: http://www.kokopelli.asso.fr

Publié dans Combats écologiques

Commenter cet article