L'eau monte!

Publié le par Vivre Debout

Avec la fonte accélérée des glaces les océans vont monter plus vite.

La fonte des glaciers arctiques et antarctiques, résultant du réchauffement climatique, va accélerer la hausse du niveau des océans d'ici la fin du XXIème siècle.

C'est ce qui ressort de deux études publiées jeudi aux Etats-Unis, confirmant d'autres recherches récentes.

Ces travaux, conduits par le Centre national de recherche atmosphèrique (NCAR) et l'Université d'Arizona, s'appuient sur des simulations informatiques incluant des données anciennes et montrent que les étés arctiques pourraient être aussi chauds d'ici 2100 qu'ils ne l'étaient il y a 130.000 ans, la dernière période prolongée de réchauffement terrestre.

Les mers se trouvaient alors au moins six mètres au-dessus de leur niveau actuel. Le glaciologue Bette Otto-Bliesner du NCAR (National Center for Atmospheric Research) et son confrère Jonathan Overpeck de l'université d'Arizona, ont basé leurs simulations sur des données provenant de coraux fossilisés, de carottes de glace et d'autres informations paléoclimatiques.

Ils ont pu ainsi tester l'exactitude de leur modèle informatique de projection climatique sur un siècle en l'appliquant sur la dernière période de réchauffement du climat. Ces deux études paraissent dans la revue Science en date du 24 mars.


"Ces calottes glaciaires aux pôles ont déjà fondu dans un passé lointain, faisant fortement monter le niveau des océans avec des températures qui n'étaient alors pas beaucoup plus élevées que celles d'aujourd'hui", a souligné Bette Otto-Bliesner.

Selon les auteurs, les deux études montrent que l'accumulation des gaz à effet de serre, principalement du gaz carbonique (C02), pourrait faire monter les températures estivales dans l'Arctique de 3 à 5 degrés Celsius (5-8 degrés Fahrenheit).

Publié dans Veille Ecologique

Commenter cet article