Rôle des microbes

Publié le par M2

Relayé M2 

Suite à une réflexion des Apôtres sur "les mauvauises herbes", il est rapporté: <<Vous parlez des mauvaises herbes que mon Père a faites>>.

Pareil pour les microbes, virus,( je ne parle pas des virus fabriqués par les militaires pour tuer ou endommager ) "mal nécessaire" pour guérir, vu que le péché initial a créé la maladie. C'est ce qui se passe en 2ème phase "de guérison" de la maladie (si l'on n'a pas trop attendu et qu'elle entraîne alors pas la mort).
 
Du Docteur Ryke Geerd Hamer ("Interview du Dr Hamer" - ASAC):
<<Ces maladies soi-disant infectieuses étaient toujours précédées, en effet, d'une phase d'activité conflictuelle, et ce n'est qu'une fois le conflit résolu que ces microbes peuvent entrer en action. Bien entendu, c'est par notre cerveau qu'ils sont dirigés et activés. Loin d'être nos ennemis, ce sont nos auxiliaires en ce sens qu'ils déblaient les séquelles du cancer, c'est-à-dire la tumeur devenue inutile après avoir rempli sa mission, ou que les bactéries et les virus aident à reboucher les trous, à réparer les dégâts faits par les nécroses, les destructions tissulaires de l'autre groupe, le groupe régi par le télencéphale.Ce sont donc bel et bien nos fidèles auxiliaires, nos <<travailleurs immigrés>>. L'idée que l'on se faisait du système immunitaire - une armée se battant contre l'invasion de vilains microbes - était carrément fausse.>>
Je pointe ceci: <<L'idée que l'on se faisait du système immunitaire - une armée se battant contre l'invasion de vilains microbes - était carrément fausse.>>.
Ah! Que j'aime quand les dogmes sont abattus!

Commenter cet article